Stages  résidentiels, groupe de processus de naissance, groupes thérapeutiques- Marc Tocquet, psychologue clinicien, psychothérapeute, analyste psycho-organique, ICV/Lifespan, EMDR Europe certifié.

Stages « Être soi - Se réaliser pleinement »

 

 

Après dix années de co-animation, avec Florence Stoll, d’un groupe continu de psychothérapie, nos projets professionnels nous conduisent vers d’autres formes d’activités thérapeutiques et nous mettons un terme à ce travail que nous avons eu un grand plaisir à proposer durant cette belle période et à animer ensemble.

Nous poursuivons en revanche, avec plaisir et enthousiasme, nos stages de « Processus de Naissance ».

 
 
 
 

Stage thérapeutique de processus de naissance

 

 

Il s’agit d’un stage spécifique de 48 heures, que je propose régulièrement en co-animation avec Florence Stoll.

Après tous ces mois particuliers que nous venons de vivre, nous avons le plaisir de vous communiquer la date de notre prochain stage de processus de naissance : il aura lieu les 10-12 septembre 21 à Paris.

Les horaires seront les suivants :
Vendredi : 17h-22h
Samedi : 9h-20h
Dimanche : 9:15-17:30
Nous aurons 2 heures de pause pour déjeuner le samedi et le dimanche.

Des infos et le bulletin d’inscription sont sur ce dépliant :

 
 
 

En savoir plus sur le processus de naissance

Ce travail spécifique, inventé par Paul Boyesen, a lieu en groupe et consiste à revivre et à transformer, si cela est nécessaire, son processus de naissance. Nous considérons en Analyse Psycho-Organique que le processus de notre naissance débute, pour nous tous, au moment de notre conception puis se poursuit par notre vie intra-utérine, notre naissance proprement dite et l’accueil qui nous est fait par nos parents à notre naissance. Il s’agit donc ici d’un travail très différent de ce qui se pratique en « rebirth  ».
Durant ce stage, je propose un travail très précis qui vise à réparer, en pouvant le vivre différemment ou à le vivre tout court lorsque cela n’a pas été le cas, ce qui a été mal vécu, ou n’a pas pu être vécu durant le processus de sa naissance.
Il peut s’agir de ressentir et de nourrir ses cellules de la sensation d’être désiré par ses parents lorsque cela n’a pas été le cas, de vivre paisiblement sa construction et son développement dans la matrice maternelle.
Il peut s’agir d’avoir le temps de sentir et de manifester son désir de naître (on sait maintenant que c’est le fœtus qui déclenche sa sortie de l’utérus en sécrétant une hormone spécifique), ce qui n’a peut-être pas pu avoir lieu en cas de naissance précipitée ou programmée.
Est-ce que j’ai senti ma force pour sortir de la matrice utérine en poussant des pieds sur le sacrum de ma mère, est-ce que j’ai pu ressentir la sensation du passage, ou est-ce que je n’ai pas pu vivre cela puisque je suis né par césarienne ?
Il est possible aussi de vivre ou de revivre, durant ce stage, le fait d’être accueilli dans l’amour et la tendresse par ses parents au moment de sa naissance et de nourrir à nouveau le plaisir, la confiance et la tranquillité que cela procure.
Les participants, à l’issue de ce stage, évoquent leur désir de naître qu’ils ont pleinement ressenti, leur force qu’ils ont pu contacter ou recontacter durant ce processus, la sensation de proximité d’avec soi-même et de confiance dynamique qu’ils retirent de ce qu’ils ont vécu.
On considère en Analyse Psycho-Organique que l’être humain sait toujours ce dont il a besoin, cela est inscrit en lui, même si cette connaissance est souvent inconsciente : un bébé qui naît « sait », bien que ce soit inconsciemment, qu’il a besoin d’être choyé, entouré, nourri. Il « sait » qu’il a besoin qu’on lui parle et de pouvoir vivre une transition douce en entrant dans ce nouveau monde. L’être humain qui n’a pas reçu ce qu’il lui faut, notamment au cours de ce processus de sa naissance, continue de le désirer et de l’attendre, tant qu’il ne l’a pas vécu.
Cette attente de vivre ce qui était nécessaire et bon pour nous peut rester enfouie en nous, toute notre vie durant, et nous entraver dans la pleine réalisation de nous-même ou nous entraîner dans la recherche de substituts de satisfaction. Durant ce stage, grâce à un protocole précis, je cherche à ce que chacun, avec l’aide du groupe, puisse réparer les manques de ce qu’il n’a pas pu vivre, ou puisse vivre autrement ce qui s’est mal passé au cours ou autour de son processus de naissance.